BOURSES

Nous vous suggérons quelques bailleurs susceptibles de vous aider à financer votre projet de formation pour ceux qui en aurait besoin. Le parcours administratif jusqu’à l’obtention du financement est souvent très long. Nous vous conseillons donc de rapidement prendre contact avec les bailleurs et entreprendre les différentes démarches nécessaires.

 

L’Agence Belge de Développement ENABEL (anciennement CTB)

L’agence offre des bourses à des candidats issus des pays partenaires suivants : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Guinée, Jordanie, Mali, Maroc, Mozambique, Niger, Ouganda, Palestine, République centrafricaine, RD Congo, Rwanda, Sénégal, Tanzanie.

Pour plus d’informations, prenez contact avec le bureau de représentation d’Enabel dans votre pays : https://www.enabel.be/fr/contact.

Généralement, les dossiers doivent être introduits en janvier-février et peuvent, si besoin, être déposés auprès de l’Ambassade de Belgique.

 

L’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (ARES)

L’ARES octroie chaque année quinze bourses à des candidats sélectionnés par les autorités académiques organisatrices de la formation. Toutes les informations utiles peuvent être consultées en suivant ce lien. Les dossiers de demande de bourse devront être réceptionnés par l’ARES avant le 15 janvier 2021.

Suite à l’annulation de la formation en juin-juillet 2020 en raison de l’épidémie de COVID-19, seules cinq bourses seront attribuées cette année (les quinze bourses de l’année passée étant reportées).

> Vous trouverez ci-dessous le formulaire de présentation de votre projet de recherche à joindre à votre dossier de demande de bourse à l’ARES.

MS_word_DOC_icon.svgformulaire de présentation du projet personnel de recherche pour une demande de bourse à l’ARES
(vous devez « activer les modifications » pour pouvoir remplir le fichier).

Contactez Mme Maryvonne Aubry pour de plus amples informations : maryvonne.aubry@ares-ac.be


L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF)

Plusieurs types de bourses sont offerts pour favoriser la mobilité des étudiants, des chercheurs et des enseignants, dont les bourses de perfectionnement à la recherche (hors post-doctorat) et les bourses de perfectionnement à la formation : voir les appels en cours.

Les personnes intéressées doivent être régulièrement inscrites dans un établissement supérieur membre de l’AUF. Pour connaître le calendrier et les critères de sélection, consultez le site internet du bureau régional le plus proche de votre établissement de rattachement (lien spécifique pour l’Afrique centrale et des Grands-Lacs).

 

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)

L’OMS ne dispose pas, en tant que tel, d’un programme de bourse d’étude en Europe. Cependant, certains programmes et départements de l’OMS financent des recherches. Consultez la page « Grants » (www.who.int/tdr/grants/en/) sur le site web du TDR, programme de recherche sur les maladies tropicales ou autres, pour consulter les appels en cours.

Dans tous les cas, le mieux est toujours, dans la mesure de vos moyens, de vous déplacer en personne dans le Bureau régional dont relève votre pays ou de prendre contact par téléphone pour demander des informations plus précises. Les bureaux régionaux proposent parfois des programmes de bourse d’étude en coopération avec les Ministères de la santé.

 

Autres sources potentielles de soutien financier :

  • Votre employeur ou un partenaire/organisme national avec lequel vous collaborez régulièrement (ONG, Ministère de tutelle, fondations, …)
  • Vous pouvez également consulter les éventuels appels ouverts auprès de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) www.francophonie.org/-Appels-a-projets-candidatures-.html ou de l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS).
  • Des demandes de bourses peuvent être introduites auprès des bureaux de représentation nationaux des organisations internationales suivantes (FNUAP, PNUD, Banque Mondiale, USAID, BAD, UNESCO) ou auprès des bureaux de la coopération bilatérale française (AFD), allemande (GIZ), suisse (DDC), luxembourgeoise (Lux-development), etc.

Une fois encore, le mieux est de vous déplacer si possible dans les locaux de ces différents bailleurs de fonds afin de vous renseigner. Nous ne sommes pas tenus informés de tous leurs programmes et les représentants sur place seront mieux à même de vous fournir une information correcte et actualisée.